Emilie Thebault est l’invitée du Leader’s Talk / Forbes

Vidéo By Emilie Thebault Non classé Aucun commentaire sur Emilie Thebault est l’invitée du Leader’s Talk / Forbes

Alors que la fraude en ligne atteint des sommes pharaoniques et que la demande pour plus de cyber-protection atteint un niveau historique, la sécurisation des données personnelles est devenue un enjeu central pour les entreprises. D’autant que les containtes règlementaires comme le fameux RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) se multiplient, et risquent de ne pas faciliter l’expérience en ligne des utilisateurs d’applications ou sites marchands et serviciels.  

Pour la start-up SerendpTech, l’évolution permanente de cet environnement n’est pas un obstacle. Au contraire, la jeune pousse de la cybersécurité entend réconcilier les entreprises avec une stratégie alliant sécurité et performance.

 

Historiquement, les entreprises n’ont accordé qu’une importance moindre à la sécurisation des données de leurs clients. Face à cette négligence, deux écueils sont apparus : les fraudes à la carte bancaire et à l’identité ainsi que la philosophie des entreprises à opposer performances et sécurité. Émilie Thébault, CEO et fondatrice de Serendp Tech, souligne que sept sociétés sur 10 ont été victimes de tentatives de piratage et environ 85 millions de données ont été dérobées. À ce titre, il est vital que des dispositifs de sécurité soient déployés pour endiguer ces phénomènes. De plus, de nouveaux types de fraudes ont fait leur apparition : faux avocat, fausse demande de facturation…

Créée fin 2016, SerendpTech est une regtech proposant des solutions pour sécuriser les entrées en relations et les transactions, digitales et physiques. Ex-cheffe de projet pour le Ministère de l’Intérieur sur les sujets de sécurisation des titres d’identités, sa fondatrice Emilie Thébault a longtemps représenté la France sur ces questions devant la Commission européenne. Pour créer SerendpTech, Emilie Thébault s’est associée à deux spécialistes de la cybersécurité et de la lutte contre la fraude au sein de l’administration, cumulant 45 années d’expérience au service des usagers pour protéger les identités ! Ses objectifs : mettre fin aux fraudes à l’identité et offrir un niveau maximal de protection des données aux utilisateurs. Mais aussi assurer aux entreprises une entrée en relation simple et efficace.

Aujourd’hui, SerendpTech a développé pour ses clients plusieurs produits sous la forme d’applications mobiles simplifiant et sécurisant les différentes interactions de la relation client : l’entrée en relation digitale et physique (Sync’ID), l’accès aux services en ligne ou la signature de contrat.

Emilie Thébault explique cette multiplication des produits par une volonté de créer une « circularité de la sécurité ». Plutôt que de développer une application unique mais difficile à adapter et à utiliser, SerendpTech a privilégié le développement de produits modulables et répondant aux multiples enjeux et aux différentes situations rencontrées par les entreprises. Une méthode qui permet à la start-up de travailler aujourd’hui avec des acteurs de tailles et de secteur variés (banque, retail, marketplace, plateforme d’échange.. ).

Cette approche permet également à la jeune pousse d’être reconnue par d’importants acteurs du secteur. Membre des pôles de compétitivité Finance Innovation et Cap Digital, SerendpTech est également reconnue par la Fédération Nationale des Tiers de Confiance, l’ANSSI et le SGMAP. Soutenue à ses débuts par BPI France, la start-up, qui a déjà signé une première collaboration avec le groupe BPCE, prépare actuellement une levée de fonds en vue d’un développement international, mais également pour compléter son offre de solutions pour proposer à ses clients une réponse toujours plus personnalisée à leurs enjeux.

Retrouver l’interview d’Emilie Thebault dans son intégralité

Source : Forbes.fr / Leader’s Talk

  • Share:

Leave a comment